20 Sep

LASN effectuera un audit du parc nucléaire français

first_imgL’ASN effectuera un audit du parc nucléaire françaisLe premier ministre François Fillon a aujourd’hui chargé l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de réaliser l’audit sur les centrales françaises suite à la survenue des accidents nucléaires à Fukushima au Japon.L’ASN est à présent chargée de fournir d’ici la fin de 2011 les “premières conclusions” sur la sûreté du parc nucléaire français. Cette mission lui a été confiée par François Fillon qui recommande dans une lettre “de réaliser une étude de la sûreté des installations nucléaires, en priorité les centrales nucléaires, au regard de l’accident en cours dans la centrale de Fukushima”.Selon M. Fillion, la mission qui a été attribuée à l’ASN est “essentielle” pour les Français qui demandent à “disposer d’une information transparente fiable et disponible dans les meilleurs délais sur les conséquences” de la catastrophe au Japon.L’ASN devra ainsi établir d’ici un mois, un cahier des charges ainsi qu’un calendrier sur la réalisation de cette étude. Elle devra porter sur 5 points principaux : “les risques d’inondation, de séisme, de perte des alimentations électriques et de perte du refroidissement ainsi que la gestion opérationnelle des situations accidentelles”. Les opération de contrôles devront s’effectuer “installation par installation” afin de déterminer “si des améliorations sont nécessaires à la lumière des enseignements qui seront tirés de l’accident de Fukushima”.À lire aussiLe pied d’éléphant, cette effrayante masse radioactive cachée dans les entrailles de TchernobylParallèlement, à cette étude, les contrôles de chaque centrale en activité qui s’effectue normalement tous les dix ans par les autorités de sûreté se poursuivront.Pour l’heure, l’ASN a  indiqué dans un communiqué, que “les balises radiométriques (…) n’ont pas détecté de hausse de la radioactivité par rapport à la normale, tant en métropole qu’en outre-mer. En complément (…) des analyses plus précises, réalisées en laboratoire sur les poussières présentes dans l’atmosphère, sont en cours. Les résultats, qui seront disponibles dans quelques jours, seront rendus publics”. Le 25 mars 2011 à 10:37 • Maxime Lambertlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *